Lagon-till-Lagon: bienvenue au swimrun de la Réunion

La troisième édition du Swimrun de la Réunion, qui s’est déroulée ce dimanche 17 novembre entre les plages de Boucan Canot et Saint-Leu, a de nouveau eu un franc succès avec près de 600 participants sur les trois distances. Avec 10 sections de trail running (25 km) et 9 sections de natation réparties sur 4.6 km, le binôme des triathlètes internationaux David Hauss et Aurélien Raphaël remportent la course reine.
Ces derniers devancent de quelques minutes d’autres favoris, les métropolitains Hugo Tormento & Guillaume Heneman qui à eux deux cumulent un joli palmarès (victoire sur coupe du monde ÖtillÖ et plusieurs participations à la finale de l’ÖtillÖ).

Partis aux aurores à 7h du matin, les premiers bouclent ces 30 km en moins de 3h30. Les derniers, et non moins méritants, quant à eux finissent après plus de 6h30 d’efforts. Si le parcours offre des paysages de rêves, au milieu de lagons tapissés de coraux et peuplés de poissons multicolores, il fallait néanmoins savoir jouer avec le sable mou de plages toutes droit sorties de carte postales et enfin se méfier des courants d’eaux très joueurs en fonction de la marée.


L’organisation a innové pour cette troisième édition: un swimrun kids a été créé pour les enfants âgés de 6 à 18 ans. L’engouement pour la courte distance: 14,5 km de course et 2 km de natation en alternance, entre la passe de l’Hermitage et la plage de Saint-Leu, s’est confirmé avec une belle participation.

http://www.swimrun-reunion.com/

L’album photos d’Akuna des photos en « inside » : https://www.flickr.com/photos/akunamatata/albums/72157711834672238 et https://www.flickr.com/photos/akunamatata/albums/72157711833065122

L’interview de l’organisateur : Mickaël Legoanvic

Swimrun France: Bonjour Mickaël, quel a été le déclic pour vous d’organiser un swimrun à la Réunion ?
Mickaël Legoanvic: féru de sport de nature, je suis tout ce qui ce fait dans ce domaine. Dès le début de l’ÖTILLÖ je savais qu’une version tropical pourrait avoir sa place. Nous l’avons donc testé en off à l’entraînement sous forme de défi de fin d’année pendant 2 ans et ensuite nous avons invité le TCSD qui partage les mêmes valeurs que nous. A l’issue de cette 3ème édition en off il nous a semblé évident de nous associer pour en faire une course officielle.

SRF: Le parcours du swimrun emprunte les plages emblématique de la réunion, mais quels ont été les autres critères du tracé ?
ML: comme tout swimrun on s’adapte au terrain de jeu, l’idée de proposer un tracé le long du littoral avec un minimum de route était l’objectif. beaucoup de gens on redécouvert des sentiers qu’ils ne soupçonnaient même pas.

SRF: La réunion, île intense par excellence, regorge d’activités outdoor, qu’apporte en plus le swimrun d’après toi ?
ML: le swimrun fait la promotion des sports enchaînés. Notre objectif en plus de la promotion de notre territoire est également de développer le triathlon et disciplines associés dont fait parti le swimrun. Le plus c’est la formule en duo avec un esprit raid et de partage.

SRF: La date du swimrun de la réunion, en fait une des dernières épreuves du calendrier, quels sont les avantages propres à l’ile qui puissent inciter le swimrunner métropolitain ou européen à y participer ?
ML: Pour les métropolitains nous sommes en hors saison, du coup les billets d’avions sont un peu moins chers, c’est une bonne saison pour découvrir l’ile avant les grandes chaleurs et prendre un bain de soleil avant l’hiver métropolitain. Pour finir la saison dans un esprit détendu c’est l’idéal. Ensuite la visite de l’ile avec ses lagons, sa montagne et son volcan, aucun risque de s’ennuyer. Et ne parlons pas de tous les sports de nature à essayer : parapente ; plongée ; VTT de descente…

SRF: Quel sont les différentes nationalités qui participe ? Quel est le niveau global des participants, qui sont les élites ?
ML: Pour l’instant, hormis le suédois Daniel Hanson (champion du monde ÖTILLÖ) à la première édition, ce sont essentiellement des métropolitains qui sont venus participer. Et une belge cette année. Mais notre com’ est essentiellement nationale pour l’instant.

SRF: Où en est le sport swimrun à la réunion, il y a t-il des clubs, des communautés ?
ML: à la Réunion il y a une énorme activité associative. Le triathlon est correctement représenté et nous avons de plus en plus de belles épreuves.

SRF: Envisagez vous d’autres distances ?
ML: wait en see. Mais j’ai des idées plein la tête.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s