Les « Swimrungoats »: One for all, all for one – the sunrise and the rocks

5h du mat, j’ai des frissons…

La lune brille autant que nos yeux à l’annonce de la traversée annoncée: relier La Ciotat à Callelongue (Marseille) en one shot.

🇫🇷 🏊‍♀️ 🏃Cela fait cinq années maintenant que notre petit groupe arpente le parc national des calanques. Au gré des fenêtres météorologiques, au gré des envies d’ailleurs et de nouveaux horizons, nous prenons soin de notre désir de découverte. Patiemment, notre carte mentale des calanques s’est étendue de La Ciotat à la Côte bleue, tandis que nos corps ont apprivoisé la gestion du froid, du chaud et trajets mêlant différents sports outdoor (apnée, nage, trailrunning, escalade…). Et l’opportunité surgit sans crier gare, l’esprit « swimrungoats » nous somme de tenter l’aventure. La lune brille autant que nos yeux à l’annonce de la traversée annoncée: relier La Ciotat à Callelongue (Marseille) en one shot. Distance inconnue pour le moment, durée estimée entre 14h et 16h, en autonomie, des passages encordés jamais tentés en mode swimrun.

🇬🇧 🏊‍♀️ 🏃 We have been wandering in the Calanques national park for five long years now. We have been grooming our desire for adventure and new territories depending of weather opportunities, of « elsewhereness ». Patiently, we mindmapped the calanques from La Ciotat to Marseille blue coast, we waited for our bodies to tame the chilly waters and hot trails, we have been learning in our hikes to blend some outdoors sports with our practice (apnea, climbing, trainrunning, swimming…). And suddenly the the perfect opportunity stroke that day of august: nice weather, almost full moon, long daylight, the three of us available at Marseille. We were ready, even if we didn’t know at that time, to undertake the journey across the Calanques National Park from La Ciotat to Callelongue (Marseille). Distance: unknown, timeframe : 14-16h, self-sustained, some climbing parts (belaying) never tried before in swimrun gears.

Chapter 1: the Sunrise

la pleine lune nous éclaire

🇫🇷 🏊‍♀️ 🏃 [English down below]
Les premières couleurs teintent timidement l’horizon, repoussant la lumière réfléchie de notre satellite. Nous enchainons les entrées sorties d’eau au pied de la falaise Cap Canaille, la civilisation est bien loin, pas d’échappatoire, il faut aller de l’avant vers à Cassis.

La pénombre masque nos appuis, les rochers à nos pieds sont glissants, et parfois l’eau à hauteur de hanches nous projette contre les parois calcaires. Nous traversons une grotte dans l’obscurité, seule la frontale de Fix, étanche, lézarde la nuit noire et fait briller l’écume des vagues. Au loin, derrière nous, le soleil nous rattrape, dévoilant la pierre rouge, caractéristique du cap canaille.

Poussés par ce vent solaire, nous progressons vite, bien plus vite que prévu, notre déjeuner prévu à midi va se transformer en breakfast. Tant mieux, car là j’ai une furieuse envie d’expresso sur le vieux port de Cassis.

The first rays of light hit the horizon

🇬🇧 🏊‍♀️ 🏃
The first rays of light hit the horizon, pushing out gradually the moonlight. We are moving back and forth from the sea to the Cap Canaille cliff. We are in the wild, civilization is far ahead at Cassis, no easy exit from now on. Yet the darkness hides the underwater rocks as we progress in the water at waist line. Sometimes the waves push us aside to the cliff limestone rocks. Still we want to explore some shady cave, François Xavier waterproof headlamp brightens the sea foam of uplifted waves. Behind, the sun is catching on us, the daylight reveals the peculiar redness of the cap canaille limestone. We are faster than anticipated, lunchtime will be a brunch time, that’s ok I just need an expresso at the scenic Cassis vieux port.
🌞🌻⛰️🌲

Chapter 2: swimrun on the rocks

Tout est insolite ici, des roches grises telles du béton, au poudingue, accrétion d’une matrice ciment mélangée au cailloux. La journée est belle, nous filons vers l’ouest où Cassis la belle nous attend.

🇫🇷 🏊‍♀️ 🏃[English down below]
Le jour s’est levé, révélant les couleurs tantôt écarlates, tantôt vermillonnes du calcaire des falaises de Cap Canaille. Nous avançons en longe côte, en nageant ou en empruntant des vires à pêcheurs. Tout est insolite ici, des roches grises telles du béton, au poudingue, accrétion d’une matrice ciment mélangée au cailloux. La journée est belle, nous filons vers l’ouest où Cassis la belle nous attend.

🇬🇧 🏊‍♀️ 🏃
It’s a new day, the morning sun reveals the reddish limestone of the Cap Canaille Cliff. We are progressing through some ledges used by fishermen or swimming when it’s too difficult to climb. Everything is peculiar here: grey rocks like concrete, or the rare pudding accretion (cement matrix mixed with pebbles).

It seems that « a lovely day », and « go west » songs could define our mood this morning as we cruise to the beautiful village of Cassis.

Next Chapter : The Beauty and the Beast

🌞🌻⛰️🌲
.
📷 @Akuna_life
Utter Gear New Wave Swim Buoy HEAD Swimming Swimrun Marseille Community
#goprohero7 #instagood #keepitwild #swimming #adventure #swimrun #weareswimrun #trailrunning #training #provence #sports #calanquesnationalpark #liveoutdoors #discoverearth #wherewillwegonext #nature #rocks #capcanaille #swimrunsthatmove

5 réflexions au sujet de « Les « Swimrungoats »: One for all, all for one – the sunrise and the rocks »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s