Les « Swimrungoats »: One for all, all for one: Terminus

Chapter: terminus

de larges sourires barrent les visages fatigués, cernés et pourtant les yeux sont pétillants

🇫🇷 🏊‍♀️ 🏃[English version below]
Terminus. La dernière partie de cette traversée des calanques est presque facile, malgré les lapiaz traitres et une luminosité faiblissante. Ce sentier en balcon, longeant le littoral est désert. Pour cause il fait nuit désormais, seules les lumières de quelques cabanons trouent l’obscurité.

Nous évoluons tels des automates, pas un mot, nos pieds sont nos boussoles, ils connaissent le chemin. On espère qu’ils nous amèneront à bon port à Callelongue (Marseille).

Les lumières pâlichonnes du port nous tirent de notre hypnose. Après 15h30 d’un périple mouvementé, de larges sourires barrent les visages fatigués, cernés et pourtant les yeux sont pétillants. L’énormité du défi du jour nous revient à la gueule comme un boomerang, on rit comme des bossus, on se congratule chaleureusement.

un projet de longue haleine

Projet, que l’on avait en tête depuis de nombreuses années, trouve son aboutissement ici et maintenant. Nous sommes reconnaissant aux Calanques d’avoir été bienveillantes, et de nous avoir laissé passer en son sein. Il y aura d’autres aventures, par d’autres chemins, plus courtes ou plus longues, plus rapides ou plus techniques, mais cette première, à notre connaissance, traversée swimrun non-stop de la Ciotat à Callelongue restera gravée dans nos mémoires.

Les swimrungoats exultent malgré la fatigue (15h30 d’efforts)

our faces are a mess: big smiles, weary eyes glowing, serotonin hormone flowing in our veins.

🇬🇧 🏊‍♀️ 🏃 [English version]
The west coast of the calanques is the easiest, despite the treacherous limestone track and the dimming light. This trail, just above the sea, is now deserted. Obviously, it’s night time, only disturbed by the « cabanons »light (local fishermen cabins).

We are roaming in the dark like robots, not a word, the feet are our compass, they know the way. The dull yellow lights of Callelongue harbor wake us up from our reverie.

15 hours 30 minutes after our start at La Ciotat, our faces are a mess: big smiles, weary eyes glowing, serotonin hormone flowing in our veins. we realize the scale of our achievement, we laugh, we celebrate this dream came to fruition. We are grateful to mother nature for letting us wander through its splendid realm. There will be more journeys to achieve, more or less technical, more or less long, however this premiere, to our knowledge, from La Ciotat to Callelongue non-stop will stay engraved in our heart.
🌞🌻⛰️🌲
📷 @Akuna_life

Best of des photos prises durant la traversée @akuna_life

Les swimrungoats arpentent depuis 2015 les sentiers, retrouvez les sur la playlist swimrun aventure ci dessous

Une réflexion sur “Les « Swimrungoats »: One for all, all for one: Terminus

Commentaires fermés.