Les « Swimrungoats »: One for all, all for one: the beauty and the beast

Chapter: The Beauty and the Beast

Il fut une époque où Marseille fut la plaque tournante de trafic de cocaïne, la fameuse «french connection »

🇫🇷 🏊‍♀️ 🏃[English down below]
Il fut une époque où Marseille fut la plaque tournante de trafic de cocaïne, la fameuse «french connection ». Je me demande encore si ce cimetière de voitures est une réminiscence de cette triste époque. C’est irréel de voir l’héritage que va laisser l’homme au sein d’une si belle nature traversée jusqu’à présent. La belle et la bête…À l’orée de Cassis nous empiétons sur les plages nudistes encore dépeuplées, bientôt la civilisation va nous happer de nouveau.


🇬🇧 🏊‍♀️ 🏃
A long time ago (in the seventies), Marseille was the place of the french connection (coke trafficking). I still wonder if these car wrecks are some motionless witnesses of that unfortunate era. It is so unreal to see this man made legacy (cars pushed over the edge of the cliff), this ugly heritage among all the wondrous landscapes we crossed until then. Beauty and the beast…We are at the edge of the city, moving thru deserted nudist beaches, soon we will hit the civilized life.
🌞🌻⛰️🌲

Chapter: my realm for an expresso

Se trouver un peu con lorsqu’il faut se mettre à l’eau et qu’en face la calanque d’En Vau disparaisse sous la brume, nous laissant cois : check

🇫🇷 🏊‍♀️ 🏃[English down below]
Faire ses courses en tenue de swimrunner : check
Prendre son expresso en tenue de swimrunner sur le vieux port de Cassis : check
Se trouver un peu con lorsqu’il faut se mettre à l’eau et qu’en face la calanque d’En Vau disparaisse sous la brume, nous laissant cois : check

🇬🇧 🏊‍♀️ 🏃
Cassis bucket list.
1- supermarket with heavy loaded swimrun gear : check
2- sipping a 4€ divine double expresso at the vieux port : check
3- feeling dumbpuzzled when the mist suddenly blind us from our next water exit: check
🌞🌻⛰️🌲


📷 @Akuna_life
@Utter Gear @New Wave Swim Buoy @HEAD Swimming @Swimrun Marseille Community @Swimrun France goprohero7 #instagood #keepitwild #swimming #adventure #swimrun #weareswimrun #trailrunning #training #provence #sports #calanquesnationalpark #liveoutdoors #discoverearth #wherewillwegonext #nature #rocks #capcanaille #swimrunsthatmove

Next chapter: into the wild

undefined

Les « Swimrungoats »: One for all, all for one – the sunrise and the rocks

5h du mat, j’ai des frissons…

La lune brille autant que nos yeux à l’annonce de la traversée annoncée: relier Cassis à Callelongue (Marseille) en one shot.

🇫🇷 🏊‍♀️ 🏃Cela fait cinq années maintenant que notre petit groupe arpente le parc national des calanques. Au gré des fenêtres météorologiques, au gré des envies d’ailleurs et de nouveaux horizons, nous prenons soin de notre désir de découverte. Patiemment, notre carte mentale des calanques s’est étendue de Cassis à la Côte bleue, tandis que nos corps ont apprivoisé la gestion du froid, du chaud et trajets mêlant différents sports outdoor (apnée, nage, trailrunning, escalade…). Et l’opportunité surgit sans crier gare, l’esprit « swimrungoats » nous somme de tenter l’aventure. La lune brille autant que nos yeux à l’annonce de la traversée annoncée: relier Cassis à Callelongue (Marseille) en one shot. Distance inconnue pour le moment, durée estimée entre 14h et 16h, en autonomie, des passages encordés jamais tentés en mode swimrun.

🇬🇧 🏊‍♀️ 🏃 We have been wandering in the Calanques national park for five long years now. We have been grooming our desire for adventure and new territories depending of weather opportunities, of « elsewhereness ». Patiently, we mindmapped the calanques from Cassis to Marseille blue coast, we waited for our bodies to tame the chilly waters and hot trails, we have been learning in our hikes to blend some outdoors sports with our practice (apnea, climbing, trainrunning, swimming…). And suddenly the the perfect opportunity stroke that day of august: nice weather, almost full moon, long daylight, the three of us available at Marseille. We were ready, even if we didn’t know at that time, to undertake the journey across the Calanques National Park from Cassis to Callelongue (Marseille). Distance: unknown, timeframe : 14-16h, self-sustained, some climbing parts (belaying) never tried before in swimrun gears.

Chapter 1: the Sunrise

la pleine lune nous éclaire

🇫🇷 🏊‍♀️ 🏃 [English down below]
Les premières couleurs teintent timidement l’horizon, repoussant la lumière réfléchie de notre satellite. Nous enchainons les entrées sorties d’eau au pied de la falaise Cap Canaille, la civilisation est bien loin, pas d’échappatoire, il faut aller de l’avant vers à Cassis.

La pénombre masque nos appuis, les rochers à nos pieds sont glissants, et parfois l’eau à hauteur de hanches nous projette contre les parois calcaires. Nous traversons une grotte dans l’obscurité, seule la frontale de Fix, étanche, lézarde la nuit noire et fait briller l’écume des vagues. Au loin, derrière nous, le soleil nous rattrape, dévoilant la pierre rouge, caractéristique du cap canaille.

Poussés par ce vent solaire, nous progressons vite, bien plus vite que prévu, notre déjeuner prévu à midi va se transformer en breakfast. Tant mieux, car là j’ai une furieuse envie d’expresso sur le vieux port de Cassis.

The first rays of light hit the horizon

🇬🇧 🏊‍♀️ 🏃
The first rays of light hit the horizon, pushing out gradually the moonlight. We are moving back and forth from the sea to the Cap Canaille cliff. We are in the wild, civilization is far ahead at Cassis, no easy exit from now on. Yet the darkness hides the underwater rocks as we progress in the water at waist line. Sometimes the waves push us aside to the cliff limestone rocks. Still we want to explore some shady cave, François Xavier waterproof headlamp brightens the sea foam of uplifted waves. Behind, the sun is catching on us, the daylight reveals the peculiar redness of the cap canaille limestone. We are faster than anticipated, lunchtime will be a brunch time, that’s ok I just need an expresso at the scenic Cassis vieux port.
🌞🌻⛰️🌲

Chapter 2: swimrun on the rocks

Tout est insolite ici, des roches grises telles du béton, au poudingue, accrétion d’une matrice ciment mélangée au cailloux. La journée est belle, nous filons vers l’ouest où Cassis la belle nous attend.

🇫🇷 🏊‍♀️ 🏃[English down below]
Le jour s’est levé, révélant les couleurs tantôt écarlates, tantôt vermillonnes du calcaire des falaises de Cap Canaille. Nous avançons en longe côte, en nageant ou en empruntant des vires à pêcheurs. Tout est insolite ici, des roches grises telles du béton, au poudingue, accrétion d’une matrice ciment mélangée au cailloux. La journée est belle, nous filons vers l’ouest où Cassis la belle nous attend.

🇬🇧 🏊‍♀️ 🏃
It’s a new day, the morning sun reveals the reddish limestone of the Cap Canaille Cliff. We are progressing through some ledges used by fishermen or swimming when it’s too difficult to climb. Everything is peculiar here: grey rocks like concrete, or the rare pudding accretion (cement matrix mixed with pebbles).

It seems that « a lovely day », and « go west » songs could define our mood this morning as we cruise to the beautiful village of Cassis.

Next Chapter : The Beauty and the Beast

🌞🌻⛰️🌲
.
📷 @Akuna_life
Utter Gear New Wave Swim Buoy HEAD Swimming Swimrun Marseille Community
#goprohero7 #instagood #keepitwild #swimming #adventure #swimrun #weareswimrun #trailrunning #training #provence #sports #calanquesnationalpark #liveoutdoors #discoverearth #wherewillwegonext #nature #rocks #capcanaille #swimrunsthatmove

SwimRun 37 Community

 

Swimrun 37 community 1La communauté  SwimRun 37 Community est née l’été 2018 de la volonté de quelques swimrunners de Touraine de se regrouper pour partager des entraînements sur les sites du secteur…rivières Cher et Indre, étangs. … très vite, les entraînements du mercredi fédèrent régulièrement 10 à 15 pratiquants, expérimentés et néophytes, triathlètes, nageurs, coureurs. Chacun amenant la semaine suivante 1 ami, 1 pratiquant de son club …
L’objectif pour 2019 sera de renforcer les entraînements et de proposer 1 ou 2 sorties collectives sur des épreuves proches (angers, vassiviere, …) »

https://www.facebook.com/groups/1976505905936617/

Armorica 22 Swimrun

L’expansion des groupes, communautés, associations ou clubs continue. Le dernier en date est en Bretagne où le Armorica 22 Swimrun a vu le jour. Animé par Patrick Huon, Hannah Fossey et Karine Trevis, son but est de « rassembler les swimrunners armoricains et itinérants. se regrouper, créer, communiquer, s’entraîner, rechercher des binômes, partager… Dans la pratique de l’activité Swimrun . » Armorica étant la contraction de Aremorica, « Le pays qui fait face à la mer », il était naturel que cette partie de la Bretagne soit contaminée par le virus swimrun :). Bravo pour cette initiative et bienvenu dans la fratrie swimrun. Qui sera le suivant ? Si vous y pensez et avez besoin d’un peu d’aide, n’hésitez pas à nous contacter.

Armorica 22 swimrunPhoto crédit Patrick Huon

Swimrun Antibes Communauté

Bonne nouvelle, un nouveau groupe vient de voir le jour, Swimrun Antibes Communauté. Son objectif « étant de vous proposer des sorties collectives autour d’Antibes, des échanges concernant notre sport, des conseils de matériels, des avis sur des courses sur la région ».
Bravo et bonne chance. Et chez vous, y a-t-il besoin de créer un groupe, communauté ou association ? N’hésitez pas ! Contactez-nous si vous avez besoin d’un coup de main.

Présentation du circuit ÖtillÖ 2018

Depuis que Michael Lemmel et Mats Skott ont repris le flambeau en 2006 du défi un peu fou des quatre amis (Jesper et Mats Andersson, Anders Malm, Janne Lindberg) la marque ÖtillÖ, devenue le premier circuit mondial, se confond avec l’avènement même du Swimrun dans le monde de l’outdoor. Michael revient pour nous sur l’évolution et les nouveautés du circuit ÖtillÖ 2018 tout en insistant sur les valeurs qui sous tendent le succès grandissant de ce sport.

 

Michael_Lemmel_ÖTILLÖ__JakobEdholm

Michael Lemmel & Mats Skott

Swimrun France : Bonjour Michael, une nouvelle saison de swimrun est sur le point de commencer pour le circuit ÖtillÖ World Series. Mais avant d’en parler de suite, peux tu présenter ton championnat ÖtillÖ World Series aux nombreux français débutant dans le swimrun ?

Michael Lemmel : ÖTILLÖ est la course originelle d’où la vague Swimrun est partie en 2006. Elle est depuis 2012 considérée à juste titre comme les championnats du monde de Swimrun. Nous voulions diffuser la pratique du Swimrun dans des nouvelles communautés, sur des terrains variés et différents sur lesquels le swimrun s’adapte de manière pertinente, nous y avons crée les Swimrun World Series. Avec des courses ancrées en Suède, Croatie, Suisse, Grande Bretagne, Allemagne et d’autres à venir, ces épreuves sont à la fois mythiques et pittoresques. Elles servent également comme manches qualificatives au Championnats du monde.

SRF: Quelles sont les nouveautés en cette année 2018 pour les ÖtillÖ World Series et finale (Championnats du monde) ?

ML: En 2018, on espère ajouter au moins une date supplémentaire au World Series. On s’essaiera aussi à un nouveau format test de course à trois épreuves de cette saison. En effet, nous poussons fermement à rendre plus accessible notre sport à des nouveaux compétiteurs en vue de les fidéliser. Vraisemblablement, ce nouveau format devrait s’imposer sur toutes nos épreuves du weekend*en 2019.

La qualification à l’ÖtillÖ est devenue plus accessible avec le 7/24 format: vous aurez un slot garanti si vous, avec le même binôme, êtes finishers de 5 courses labélisée ÖtillÖ World Series et 2 courses labélisées « Merit » sur une période de 2 années. Au cours de cette expérience, vous allez être bien préparés à l’ÖtillÖ car vous accumulerez beaucoup d’expérience, découvrirez de nouveaux endroits. En effet, cela serait dommage d’aller sur la course majeure du circuit pour ne pas la terminer ?

SRF: D’après toi, anticipes tu une croissance toujours aussi soutenue du swimrun durant les années à venir ? Crois tu que les valeurs de ce sport sont la raison de ce succès ? Et enfin penses tu que le swimrun en tant que sport risque d’évoluer différemment au gré des politiques sportives de chaque pays ?

ML: La multiplicité d’épreuves bourgeonnant un peu partout signifie qu’il va y avoir une croissance continue en terme de compétiteurs. Pourtant, à l’heure actuelle, je pense qu’il y a pléthore de courses comparées au nombre de coureurs.. Nous allons avoir une consolidation à ce niveau avant un redécollage. Les sports tels la course à pied ou nage vont multiplier les standards de distance. Dans certains endroits, on va voir des formats de swimrun très courts et dans d’autres des évènements plus tournés vers l’aventure. Sur le long terme, c’est la pratique du sportif qui prévaut et fera la différence. Le swimrun grandira lorsque qu’il n’y aura pas que des compétiteurs mais aussi des personnes attirées par le seul plaisir de pratiquer. Pour ma part, je fais des très intenses et courtes séances en solitaire, il m’arrive aussi de faire de longues sorties lentes en mode exploration seul ou accompagné d’amis. Et enfin je participe à des épreuves officielles avec des amis. J’ai l’impression que c’est vers quoi le sport va s’orienter.

SRF: Quel seraient tes conseils pour les débutants en swimrun qui auraient pour objectif de participer aux championnats du monde à Stockholm ? Existe t-il un moyen (club, association) qui puisse accélérer l’apprentissage d’un pratiquant ?

ML: Énormément de personnes veulent démarrer par l’ÖtillÖ d’entrée de jeu. Je pense sincèrement qu’elles passeraient à coté de l’expérience Swimrun en le prenant de cette façon. C’est super de se fixer de gros objectifs, mais il faut prendre le temps durant quelques années histoire d’explorer de nouveaux endroits, de se découvrir soi même et se faire des amis par la même occasion. C’est cela le véritable esprit swimrun. Si vous arrivez à fonctionner de telle manière à donner plus d’importance à la découverte que la performance pure alors vous allez avoir beaucoup plus plaisir à accomplir vos rêves plutôt que d’accumuler de la frustration. Nous avons tous eu besoin de savoir ramper* avant de courir 🙂
(* ndlr: ramper se dit « crawl » en anglais, jeu de mots un peu difficile à traduire en français)

SRF: En France, on pense vraiment que nous avons le pays quasi parfait pour recevoir une des World Series. Comment est il possible que cela ne soit pas le cas ?

ML: Je suis d’accord avec toi. Néanmoins la législation française est assez tatillonne. On a essayé d’implanter un ÖTILLÖ Swimrun Weekend dans trois endroits différents, et pour des raisons variables nous n’avons pas réussi à le faire. On espère y arriver un jour car on est des vrais francophiles 🙂

SRF: Il y aurait il une question que tu aurais voulu que je te pose ?

ML: Comment peut on faire grandir ensemble le swimrun en France ?

ML: Notre désir est d’être une source d’inspiration pour les coureurs, les organisateurs et aussi les personnes qui veulent juste découvrir le sport. Notre ambition est de faire du Swimrun un pont entre les cultures et gens, d’avoir une attitude environnementale responsable et d’afficher un esprit chaleureux au lieu d’agressif. S’il te plait, pourrais tu organiser une ou deux grosses rencontres où l’on pourrait se rencontrer. Notre agenda est blindé à mort, mais entre les Isles of Scilly et Engadin je suis dans le sud de la France de toute façon.

SRF: Merci Michael, pour les évènements on va y penser sérieusement 🙂

ML: Thank you/ M

crédit photo : Jakob Edholm

Ci dessous l’intervention du co-fondateur de l’ ÖtillÖ Swimrun World Series Michael Lemmel lors des rencontres du Swimrun organisées sous l’égide de la Fédération Française de Triathlon devant un parterre d’organisateurs et des représentants de la FFTri.

SwimRun 37 Community

Après une courte discussion sur le forum swimrun France un nouveau groupe SwimRun 37 Community voit le jour pour les personnes proches du département d’Indre-et-Loire. Son objectif est clair: « Bienvenue sur la toute nouvelle communauté SwimRun du 37. Ici on partage nos sorties, nos terrain de jeux, nos courses et entraînements, … On parle SWIMRUN ».  Si vous êtes dans la région n’hésitez pas à les rejoindre !