Quelle bouée choisir ?

Nager en eau libre est une partie essentielle du swimrun. Pendant une sortie en mer, en lac ou en rivière, la sécurité doit toujours être la priorité. Ainsi pour cela la bouée est un élément essentiel de la panoplie du swimrunner prudent.

Bouée
la bouée sac un élément de sécurité essentiel

Fonctions

Les bouées peuvent remplir trois fonctions : augmenter la visibilité, offrir un point de support en cas de problème et enfin garder des objets au sec. Le choix de la bonne bouée dépend des objectifs recherchés.

Une bouée accroît ainsi substantiellement la chance d’être vu

Un nageur est très peu visible sur l’eau. En effet la tête dépasse à peine de quelques centimètres de l’eau, en plus si la mer est formée alors les plaisanciers plus ou moins prudents ou aguerris peuvent nous heurter par mégarde. Une bouée accroît ainsi substantiellement la chance d’être vu . Il est aussi utile d’être visible du bord pour qu’un passant ou sauveteur puisse nous suivre. Une bouée de couleur vive identifie et sécurise le swimrunner. Les coastguard Canadiens ont montré que le vert fluo est la couleur la plus visible en mer toutefois les fabricants offrent une grande gamme de couleurs (orange, vert, rose…).

bouées swimrun
Il y a de nombreuses bouées sur le marché

En cas de souci technique ou de santé, comme une crampe, le nageur peut s’accrocher à une bouée pour se reposer ou attendre des secours. Le meilleur athlète peut être sujet aux crampes, personne n’est immunisé. Il ne faut pas non plus oublier qu’en été nous nageons souvent sans combinaison néoprène ce qui a pour conséquence de diminuer la flottabilité.

Enfin on veut souvent transporter des clés de voiture ou à boire et à manger : les bouées servent alors de sac de transport. Lors des raids à la journée ou sur plusieurs jours les bouées sont essentielles pour transporter l’équipement. Pour répondre à ces utilisations multiples les fabricants proposent plusieurs modèles de bouées.

Bouées simples

Les plus légères et les moins chères. Elles permettent de courir et nager en conditions proches de la course tout en procurant une sécurité essentielle. Nous aimons en particulier les New Wave Swim Buoy pour leur légèreté et durabilité. À noter la Restube peut être portée autour de la taille pliée et se gonfle instantanément tel un airbag en cas de souci à l’aide d’une cartouche de CO2.

Bouées à compartiment

Elles comportent une poche qui se ferme en roulant le matériau sur lui-même (Head, New Wave Swim Buoy, Colting, Swimsafe, Frendo etc). La friction entre les couches roulées procure l’étanchéité. Cette dernière peut varier selon la qualité du matériau mais surtout selon la méticulosité de pliage prise par l’utilisateur. Pour les objets électroniques (clés, smartphone…) nous conseillons de les mettre d’abord dans une pochette étanche avant de les placer dans la bouée. Deux précautions valent mieux qu’une.

Transport

Plusieurs solutions sont possibles. Dégonflée une bouée reste en place coincée dans l’élastique du pull buoy, d’une ceinture ou encore de la longe. Une petite bouée ne prend que 15 secondes pour être dégonflée et rangée. Gonflées nous pouvons les mettre en ceinture ou en bandoulière dans le dos. À noter que certaines sont munies de bretelles (Swimsafe, Frendo, Wolffwear) afin de faciliter le portage. Attention cependant à ne pas trop charger ces bouées. En effet, leurs bretelles, assez rudimentaires sont conçues pour une marche d’approche lente, et non pour une course à pied rapide.

transport de bouée sac
bouée sac étanche portée en bandoulière

Le fabriquant HPA (issu du secteur militaire et de la pêche) offre un vrai sac à dos étanche, gonflable et robuste qui ne sacrifie ni l’étanchéité ni le confort de transport. Néanmoins le sac est un peu plus lourd, encombrant, et plus onéreux. À noter aussi le fabricant français Helixot qui fournit un vrai sac à dos étanche, submersible, pour les sports nature.

Sac à dos étanche et gonflable de la marque HPA, existe en plusieurs coloris
Hélène avec le Sac étanche gonflable HPA 25 litres

Volume

Pour une utilisation standard de quelques heures, voir à la journée, nous n’avons pas besoin d’un volume énorme. Assurément 15 litres suffisent amplement pour stocker un peu d’eau et de nourriture. Si on veut y mettre une combinaison en course à pied ou des chaussures en nageant nous opterons pour une contenance de 20 litres. Pour les raids swimrun de plusieurs jours en autonomie (bivouacs), il existe des sacs à dos étanches de 50 (ou plus) litres de fabricants tels que Mares, le français Frendo de La Ciotat, HPA. Malheureusement leurs poids rédhibitoire n’autorisent que la marche pour la partie terrestre.

test bouées malmousque
Test bouées à Malmousque

Laisser un commentaire