Swim Run « Emeraud Events »

David Le Mercier et Emma Bousquet nous livrent leurs impressions. Une belle aventure et de belles leçons à tirer de ce récit.

Bilan du Swim Run lors de la seconde édition de l’Emeraud Events qui se déroulait à Saint Lunaire en région Bretonne ce week end du 10-11 Septembre 2016. Notre belle région,  terre aussi de Swimrun avec sa côte et son Gr34 époustouflant.

Emma et David
Emma et David

Emma Bousquet et moi-même David Le Mercier, tout jeune dans la discipline, venant du triathlon pour Emma  et du Trail pour ma part. Respectivement Professeur des Ecoles et Éducateur Sportif Spécialisé et conseiller vendeur à Endurance Shop Saint-Brieuc nous nous sommes lancés dans l’aventure suite au documentaire d’Intérieur sport sur l’Ōtillö en voulant mixer un peu nos prépa trail et triathlon pour alterner les phases terrestres et portées. Amis depuis quelques années, nous travaillons en binôme sur les triathlons depuis peu car Emma est atteinte d’un Handicap Sensoriel (voir fin d’article) touchant l’audition donc des pertes d’équilibre, des crises vertigineuses, des acouphènes et des phases de nausées importantes donc en tant qu’entraîneur je me suis lié à elle afin de l’accompagner dans ces défis sportifs, lui faire ces préparations physiques et montrer que malgré un handicap acquis ou inné, le dépassement est ultra important et prouver que le corps humain est capable de nombreuses et belles choses en mode no limit !!

Vérification traditionnelle du matos
Vérification traditionnelle du matos

Pourquoi le SWIM and RUN, et bien pourquoi pas !! La nage, pas notre spécialité et très difficile côté oreille interne et nausée pour Emma mais FAN des sports outdoor donc on s’est dit, et bien pourquoi pas, feu patate comme on dit !! Premier entraînement sans trop d’équipement, juste chaussure pull boy et nos combis de Triathlon, une petit boucle de 600m de nage enchaîné à 1.5km de trail sur notre GR34 adoré et magnifique (pas chauvin le gars ;)). Bon les nausées sont bien présentes, et oui une mer clapoteuse donc on s’est dit, on n’est pas arrivé à enchaîner de grandes distances mais comme toujours, le travail progressif paye et au final au fil des entraînements tout va de mieux en mieux côté transitions et sensations. Nous contactons un homme extra et son équipe alias Joël Caer qui proposait une course OFF dans la région des Aber (Bretagne Finistère nord) pour 7km de nage et 35km de trail et ce fût une réussite à tous niveaux, merci encore Joel !! Nous avons fait la moitié soit 5km de nage et 20km de trail mais le froid était présent donc nous l’avons joué humble sans trop forcer pour se préserver et progresser doucement. Inscris sur l’Emeraude Events, nous avons joué la carte Nage  en alternant les filières Force-Vitesse et Endurance pour arriver au mieux le jour J et tout s’est bien passée. Notre Objectif sera forcément des courses à l’étranger en visant l’Ötillö sous les conseils de la Team BELOVE avec qui nous avons sympathisé et surtout prendre un max de plaisir, échanger et partager avec comme leitmotiv, « surpasser le HANDICAP et prouver et se prouver à soit même que l’on est capable de déplacer des montagnes quand l’esprit veut, no pain no gain »

Emma et David durant leur et après la course
Emma et David durant leur et après la course

Heureux de faire partie de la Famille des Swim Runners !!

Dans un premier temps, nous tenons à féliciter l’organisation qui en un mot était plus qu’au « TOP », rien à redire et à tous niveaux (Consignes, Réglementation, Sécurité, Parcours, Bénévoles…), énorme BRAVO au nom de tous les Swim Runners.
256 équipes au départ, une ambiance décontractée mêlant impatience et plaisir d’être là pour suer et se dépasser tout en gardant l’esprit plaisir et de partage. Un Swim Run annoncé pour 4km de nage et 16 km de trail en 15 tronçons variant de 1.2km à 3.6km de trail et 300m à 900m de nage, donc un parcours alléchant et aussi technique car une mer à vague avec quelques courants annoncés et un Gr34 comme on les aime avec un peu de dénivelé. Départ donné, tout le monde s’élance à son rythme pour minimum 3h de course… Le parcours est magnifique avec de nombreuses transitions dans une mer capricieuse par ces courants et ces vagues mais une eau à 32 degrés… heu non je plaisante, on est en Bretagne quand même mais je dirais « pas froide ». Du public tout au long du parcours, des encouragements et un temps extra sans trop de vent ni de pluie qui était annoncée. Sans trop de repères sur un rythme plus soutenu, nous partons avec une réserve côté vitesse tant sur la nage que sur le trail donc nous terminons la course en 4h pour au final 5km de nage et 17.5km de trail avec une arrivée en forme avec encore quelque chose sous le pied, prêt à repartir donc pour une première, vraiment satisfait et de bon augure pour les prochains swimrun ….

Pathologie d’Emma

'No limit', même avec handicap
‘No limit’, même avec handicap

Depuis presque 10 ans j’ai développé une maladie de Ménière sur l’oreille droite. Cette maladie, suite à des surpressions dans l’oreille interne, cause des pertes d’audition (momentanées et définitives) , des crises vertigineuses et des acouphènes. Désormais «  stabilisée », je la gère de mieux en mieux. Mais l’année passée, suite à une forte otite sur ma « bonne » oreille, j’ai déclaré une mastoïdite à l’oreille gauche, infectant l’ensemble de l’oreille interne et le nerf auditif gauche.

Je suis donc désormais sourde et « sans » oreille interne à gauche et malentendante à droite avec une oreille interne dysfonctionnant suite à la maladie de Ménière. Malgré des soucis d’équilibre importants, le sport est pour moi plus qu’une rééducation, mais un véritable défi, à la fois physique et mental… paradoxalement source d’équilibre dans ma vie quotidienne. Ces sollicitations (nage, vélo, course…) forcent le cerveau et le corps à l’adaptation ; et à me prouver que je suis encore capable de mille choses. L’accompagnement de mes proches et d’un coach dans ces activités physiques m’ont permis de pratiquer en toute sécurité et surtout de prendre confiance en mes capacités physiques, malgré des sensations d’équilibre « étranges » notamment en mer (essayer de nager, courir, ou faire du vélo après quelques verres!).

Ce swimrun, en équipe avec mon ami et coach David, n’a certes pas été facile, les vagues et le courant m’ont causés quelques peurs ; mais ce fut un véritable défi et plaisir. C’est non sans émotions que la ligne d’arrivée a été franchie ! On continue l’entraînement swimrun et triathlon pour d’autres défis pour l’année à venir !

Nous sommes Bretons et habitons à Saint-Brieuc. Si vous voulez nous contacter pour venir à nos sessions d’entraînements, vous pouvez laisser un message sur le groupe de discussion Facebook Swimrun France ou venir me
voir au Endurance Shop Saint-Brieuc pour du matos spécifique et/ou échanger sur la pratique :).
Bravo pour votre parcours qui force l’admiration et nous l’espérons encourager d’autres handicapé(e)s à vous rejoindre dans ce sport qui par essence encourage l’entraide et le dépassement de soi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s