Hellas Frostbite: un swimrun venu du froid

15267562_1201787573248420_120553912786912224_nLe Hellas Frostbite est une course unique. Elle a lieu le premier Samedi de Décembre dans le parc hellasgården au cœur de Stockholm, c’est probablement la course la plus froide du calendrier, d’où son nom « gelures de Hellas ». Organisée par trois amis qui redonnent tous les bénéfices à l’œuvre caritative « Barncancerfonden » contre le cancer chez les enfants. Le prix d’inscription est minimum de 300krona, environ 30€, mais les participants sont encouragés à donner plus. Cette année la course a collecté environ 1800€ avec 49 compétiteurs courageux. Une très bonne initiative pour une œuvre caritative. Et il faut être courageux car si c’est un sprint, il ne faut pas avoir froid aux yeux pour se jeter à l’eau. Jean-christophe Bastiani a relevé le défi et nous fait partager son aventure.
Crédit photos Delphine Simon et Hellas Frostbite.

Journée classique de décembre en Suède -5°C dehors

8h00
Le réveil sonne… petit regard par la fenêtre. Ouille aie et re-ouille. Les organisateurs ont bien choisi. C’est prévu pour être la journée la plus froide et la moins ensoleillée de la semaine. Chouette !
« journée classique de décembre en Suède -5°C dehors avec bise du Nord -9 ressenti »
Un bon petit déjeuner avalé, sucré-salé et hop direction Slussen en Métro pour trouver le bus qui nous mènera à Hellasgården.

8h47 Slussen
Le timing est assez court donc il ne faut pas se tromper ….. Un grand bordel et après quelques aller-retours dans les halls, nous attrapons le bus. Petit moment d’hésitation mais ça y est l’aventure approche.

9h17 arrêt Hellasgården
L’air est sec et piquant mais pas de vent dans cette belle forêt parsemée de « mille »lacs. Et tout d’un coup fou rire en voyant un patineur tester la glace pour aller randonner…. OUI de la glace, bien épaisse et bien brillante avec le soleil qui perce et nous réchauffe. On avance vers Notre lac, Notre terrain de jeu et dans les sous-bois, il fait bon à marcher et tout d’un coup nous y voilà…

9h30 Hellasgården
15283929_1210061952420982_6179232871535818131_nJ’arrive et accueil de Philip très heureux de me voir. Ce sera le début de belles rencontres tout au long de la journée. Ça y est, je suis en Suède (pays que je connais depuis longtemps) mais pour faire un swimrun. Il me fait un briefing en anglais pour me donner les consignes et surtout que nous aurons uniquement 30-40m à nager vu l’épaisseur de glace et la température de l’eau proche de 0°C. Vestiaire dans les toilettes immenses et chauffées, j’adore ce pays, et direction la première boucle pour s’échauffer.

Jag talar svenska !!

10h38
Tout le monde écoute le briefing en suédois, j’applaudie comme tout le monde, je tourne la tête comme tout le monde et sourit au bon moment….. Jag talar svenska !!
Cette fois, décompte et ça sera le départ… moment d’excitation et j’ai bien envie de m’amuser.

10h48
15280989_10211294648752686_1346626738_nDépart au milieu des braseros, qui me rappelle samedi dernier au refuge de Combe Madame en Belledonne.
Deux groupes se forment au bout de 200m… et je prends le wagon du premier, je me sens bien, je suis heureux. Il y a quelques furieux devant mais à 900m, il n y a que 60s d’avance alors je reste tranquillement à ma vitesse avec le petit groupe. Le parcours va être exigeant, une succession de montées et descentes sur 5 km très cassant dans la forêt et de la glace par endroit. Premier tour à 15km/h, je suis bien, je pense à ma pose de pied, me relâcher. J’ouvre l’avant de ma combi pour réguler ma température. Je porte mes tenues NaturalPeak (t-shirt et legging) sous la combi en prévisions du swim. Excellente qualité de ventilation avec le tissu en Modal WoodWear.
frostbite-2016-2Le moment tant attendu arrive, la mise à l’eau sur le ponton glacé, 10s à palabrer et go, de la vélocité et 2 respirations après j’attrape l’échelle pour remonter. Le cardio est à 180 depuis le départ et il faut enchaîner. Une course folle et j’adooooooore.

Mes genoux commencent à subir le froid dans la dernière partie

15350580_1210061629087681_3647837357913630140_n.jpgTout trempé, je repars pour mon 2ème et 3ème tour qui seront un peu plus lent que le 1er.
La seule différence sera la mise à l’eau directe… pas de transition !! On n’est pas là pour acheter du Glogg et des pepparkakor

Mes genoux commencent à subir le froid dans la dernière partie, la plus vallonnée. Ma vitesse me permet de doubler 2 ou 3 swimrunners mais je suis obligé de marcher quelques secondes et perd au moins 60-90s. Peu importe, je suis dans le plaisir, il fait froid mais je me suis entrainé à pire en montagne.
15319225_1208902399203604_1237652382146106046_n.jpgEt voilà je finis cette belle course d’Hellas Frostbite Swimrun après 15km dont 100-120m de natation avec pleins d’encouragement en Français !! Un vrai gamin et un énorme sourire à l’arrivée malgré le froid qui commence à tomber en parallèle de la disparition du soleil mais la chaleur humaine de tous mes amis suédois était bien plus forte.
15320341_10211281310459237_1125237243_nTout heureux de ma 11eme place, je ferai beaucoup mieux l’an prochain, je découvre enfin toute l’équipe Swimrun World of Swimrun maintenant dans la vraie vie. Niklas, Philip, Daniel…. et tous les autres avec qui j’espère m’associer pour une ou plusieurs courses…. Michelle Nyström, j’attends ta réponse! lol

Multiples accolades et félicitations… Voilà ce que je retiendrais de cette « course ». Du bonheur partagé entre personnes simples qui aiment la nature et le dépassement de soi.

Swimrun les Glénan

GlénansGlénan logoLes inscriptions sont ouvertes pour le swimrun les Glénan! Basés autour des îles bretonnes de Glénan au sud de Fouesnant dans le Finistère, cette course aura lieu le 15 octobre 2016. Avec deux distances proposées (‘Ultimate’ 6,5 km de natation et 16 km de course à pied, et le ‘start’ 2,5 natation et 11km de course à pied) il y en a pour tous les goûts et les compétences. Entre les courants et une eau à environ 14C, cette course représente un joli challenge dans un paysage unique. Alors jetez-vous à l’eau et inscrivez-vous pour cette superbe épreuve.

http://www.colorsport-event.com/

Swimrun in Peyrolles

Peyrolles 2016 flyerLe swimrun débarque à Peyrolles en Provence le 18 Juin 2016. Basé autour du lac de Peyrolles, la course comporte 2,1 km de natation et 9,4 km de course à pied. Les organisateurs tres expérimentés en triathlon introduisent en France un format qu’on trouve fréquemment en Suède. La course commence à 17h en bénéficiant des belles et longues soirées Provençales. Autres nouveautés sympa, en plus des classiques binomes femmes, hommes et mixtes, 2 nouvelles catégories sont proposées: Entreprise et Jeunes (année de naissance entre 2000 et 1997).  En plus du swimrun il y aura aussi des épreuves de natation enfants. De quoi satisfaire tout le monde, et intégrer la famille et les amis dans nos activités. Une très bonne initiative pour une soirée active en Provence.

Renseignements : swimruninpeyrolles@orange.fr

http://durancetriathlon.onlinetri.com/

 

Swimrun côte Vermeille

cote vermeilleLa côte Vermeille c’est un littoral déchiqueté, des eaux bleues et des paysages sauvages. Répartie entre la Catalogne et la France, cette région magnifique sera le terrain de jeu pour quatre courses le 25 Juin 2016. Avec des distances de 60 km (8,75/51,25), 44 km (6,3/37,9), 25.5 km (4,2/21.3) et 12,7 km (2,1/10,6), il devrait y en avoir pour tous les goûts. Toutes les courses vont du Sud au Nord et finissent à Argelès-sur-mer. Le choix des courses en France grandit et 2016 devrait être l’année de l’explosion de ce sport sur l’hexagone.

http://www.swimruncotevermeille.com/

Danemark: 3 nouvelles courses

swin-run-cup-logo-dark-170x170-150x150Une nouvelle série nationale a vue le jour avec la SwimRun Cup Danoise. Trois courses centrées autour de la capitale Copenhagen sont proposées: urbain, lacs et plage. Chaque course propose un parcours en boucle à répéter une ou deux fois selon la distances choisie. Toutes les courses sont courtes et sur terrain plat. A noter que toutes ces courses se déroulent en soirée (18:30) pour profiter des longues soirées Scandinaves.

Le swimrun urbain aura lieu en plein centre de Copenhague le 29 Juin. Il est composé d’une boucle de 1,5 km de natation et 2,5 km de course à pied, pour un total de 4 ou 8 km.

Le Beach swimrun (3 Août) se déroule autour de la fameuse plage Amager Beach au Sud-Est de la ville, là où se cours la partie natation l’Ironman Copenhagen. Chaque boucle fait 5,8 km avec 2,4 km de natation et 3,4 de course à pied.

Le Lake swimrun (29 Août) a pour cadre le lac de Søndersø situé au Nord-Est de la ville. Chaque boucle fait 7,5 km avec 1,5 km natations découpé en 3 sections et 6 km de course à pied en 4 sections.

Alors si vous passez par Copenhague, n’hésitez pas à essayer ces courses http://swimruncup.dk/.

Mission Bay SwimRun 2015

Dans le ferry qui nous mène au départ de l’Ötillö, nous sommes attablés face à deux solides gaillards souriants et bronzés. La conversation s’engage, et nous découvrons qu’Andy Hewitt et Sean Durkin sont de San Diego, Californie, et se sont entraînés comme des fous depuis 9 mois. Ils ont aussi organisé le premier swimrun made in USA.

Mission Bay 12k Challenge –Sept. 2015 – PHOTOS Jennifer AllynLe 20 septembre 2015 tout était prêt pour le ‘California 12k Swim Run Challenge’ avec un parcours de 12 km, 7 courses à pied pour un total de 10,5 km, et de 6 natations couvrant 1,5 km. Un format sprint sur un parcours pratiquement plat et profitant de l’eau chaude du Pacifique et des plages de San Diego. La course se déroule dans la magnifique ‘Mission Bay’, lieu mythique où les premiers triathlons ont été organisés dans les années 70’. Quelques personnes se sont inscrites à la dernière minute, attitude cool californienne facilitée par la taille réduite de l’épreuve, et c’est donc six équipes qui ont pris part en catégories hommes, femmes et mixtes.

California SwimRun- Mission Bay 12k Challenge –Sept. 2015 – PHOTOS Jennifer AllynComme il se doit en Californie du Sud le temps était parfait le jour de la course. La plupart des concurrents s’étaient entraînés avec le groupe California Swim Run et connaissaient bien le terrain. Le résultat importe peu car tout le monde s’est bien amusé. Mais il ne faut pas s’y tromper, malgré un profile plat et la température clémente qui permettait de se passer de combinaison, tous les concurrents ont reconnus que la course était plus difficile qu’ils ne le pensaient. Comme quoi les enchaînements successifs natation – course à pied sont usant.

Une autre course est prévue en Février quand le reste de l’hémisphère nord est plongé dans les frimas hivernaux. Le climat de San Diego est propice à l’entraînement toute l’année, ce dont les triathlètes profitent depuis des décennies. Alors, partant pour un petit swimrun dans le Pacifique ?

Une petite vidéo pour vous allécher

Toutes les infos sur cette course et leurs entraînements ici: www.californiaswimrun.com.

#swimrun #USA #California