Ensemble sur le Start du Breizh Swimrun de Fouesnant

Le dernier week-end de septembre nous nous sommes inscrits avec Ronan Lesven au Breizh Swimrun de Fouesnant. C’est la première fois que nous faisons un swimrun ensemble et mis à part un réglage de la longueur de la longe quelques jours auparavant avec beaucoup plus de rigolade que de natation, nous partons dans l’inconnu

Nous sommes tout de même assez confiants car nous nous sommes engagés sur le parcours START de 14 Km en course à pied (6 sections) et 4 Km de natation (5 sections), parcours qui semble bien nous correspondre. Ce week-end-là a lieu également Le Troll Enez, swimrun de 50km dans le Morbihan, où nous savons que le niveau sera très relevé. En nous préparant nous pensons à nos petits camarades qui le court sachant qu’ils ont débuté leur périple à 8H du matin.

Mis à part nos petites angoisses habituelles, presque devenues des rituels, nous voulons laisser place au plaisir et donner le meilleur de nous-même. L’envie d’un podium est dans un petit coin de nos têtes. Nous sommes sereins, la confiance est là, et nous sommes sur la même longueur d’onde.

Lors de la récupération des dossards, Ronan reconnait quelques concurrents sérieux dont un binôme mixte qui l’avait devancé à Plougonvelin. Nous discutons avec ce binôme qui ont également une petite envie de podium 😉 Ils sont venus avec un autre binôme mixte du même club de triathlon et qui ont un niveau équivalent. Mince, la course s’annonce plus corsée que prévue…

Top départ : nos concurrents partent à fond en course à pieds et c’est même l’une des filles de ces deux binômes mixtes qui mêne tout le peloton pendant les premiers kilomètres !!. Nous restons accrochés derrière, en suivant la cadence mais en nous disant qu’il y a du niveau !
La première course à pied est plus longue que prévue, 1km de plus et tout le monde se tient au coude à coude jusqu’à la première entrée dans l’eau.

Nous nous sommes mis en mode compétiteur et nous entamons le premier kilomètre de natation. Nous tenons bons malgré les attaques répétés d’un des deux binômes mixtes.

Sur la seconde course à pieds puis en Natation, nous reprenons l’avantage mais les deux autres couples mixtes sont dans nos baskets.
Lors de la troisième course à pieds, nous dépassons temporairement deux colosses et nous nous retrouvons second au scratch. Nos forces sont alors décuplées, une véritable source de motivation.

Valérie et Ronan

Arrive le moment du ravitaillement, je force Ronan à s’arrêter quelques secondes pour reprendre des forces et boire un coca. Un couple mixte et les deux colosses nous repassent devant. L’euphorie s’estompe. La troisième natation, bien que courte, est difficile car assez agitée et Ronan fait l’effort.
A la sortie de l’eau, nous avons besoin de récupérer, le premier couple mixte prend une belle avance sur nous. Nous ne sommes plus que quatrième au scratch.

A l’entrée de l’eau de la quatrième natation, nous sommes distancés. Ronan est plus motivé que jamais, il donne tout en natation et je ne lâche rien. Nous rattrapons le premier couple mixte, alors troisième au scratch. Malgré des bancs d’algues, je reste concentrée, imperturbable.

Le calcul est simple. Soit nous finissons second binôme mixte et quatrième au scratch soit nous faisons l’effort pour nous retrouver premier binôme mixte et troisième au scratch.

Pas de grand discours, dans nos têtes, nous connaissons notre objectif et donnerons tout pour l’atteindre! On ne parle pas avec Ronan mais on s’est vite compris sur l’objectif.
Avant dernière course à pieds, nous passons le premier couple mixte qui a un problème de longe et rien ne pourra nous arrêter jusqu’à l’arrivée. Nous entrons dans l’eau juste avant eux et nous faisons une bonne dernière natation. A la sortie de l’eau l’écart s’est creusé et nous sommes toujours devant.

Les jambes fatiguent mais le mental est là, nous y sommes presque, nous donnons tout. L’arche est là ! Un dernier tour du lac avant de franchir la ligne d’arrivée !!!
Quelle joie, le bonheur, nous sommes ravis de notre course !Pour une première on s’en est plutôt bien sorti et notre binôme a très bien fonctionné. Hâte de remettre cela !!

Merci aux organisateurs et aux bénévoles. Le parcours est très sympa et nous reviendrons sans doute l’année prochaine pour faire encore mieux !

Valérie Gouzien Léon

Leave a Reply