aventureCommunautés

De l’île Verte à l’ascension du Capucin en Swimrun

Notre récente sortie en swimrun dans les calanques environnantes de La Ciotat nous a offert l’opportunité exceptionnelle d’appréhender la richesse et la diversité de ces paysages grandioses, à la géologie si singulière, en l’espace de seulement quelques heures.

Le canonnier situé entre l’ile verte et la calanque du Mugel

En effet, grâce à l’alternance de course à pied sur les sentiers côtiers escarpés et de traversées nautiques au plus près des falaises de grès rosâtre typique du poudingue local composé aussi de galets de quartzites et parfois de galets calcaires, nous avons pu côtoyer tour à tour pêcheurs présents depuis l’aube, plongeurs chevronnés s’élançant dans la grotte sous marine du canonnier à 10 mètres de profondeur, et touristes locaux profitant des plages de galets de Figuerolles sous le soleil méridional.

Un moment phare fut notre ascension jusqu’au sommet du Capucin, d’où le panorama à 360° dévoile toute l’ampleur de cette côte sauvage. À l’est, se dresse le Bec de l’Aigle, dominant les flots jusqu’aux îles de Bandol à l’horizon. Plus à l’ouest, l’œil embrasse l’étendue des calanques marseillaises, avec leurs falaises calcaires éclatantes sous le soleil.

L’envol de Patrick vers le Bec de l’Aigle, photo incroyable de Xavier !

Cette aventure entre terre et mer nous a également offert le loisir de découvrir la région de manière plus intimiste. Ainsi avons-nous pu savourer une délicieuse galette des Rois et trinquer autour d’un cidre réconfortant, la vivacité des éléments conjuguée à la chaleureuse hospitalité de Xavier notre guide.
L’immersion dans les merveilles géologiques du poudingue ciotaden nous a fait prendre la pleine mesure du caractère protéiforme de ces paysages maritimes d’exception.

✍️ Akuna Claude Instant
📷 🎥 Akuna

Leave a Reply