La domination des Alexis au Swimrun Hydra 2022

C’est à l’occasion d’un voyage en famille dans le Péloponnèse que nous visitons la charmante île d’Hydra, et tombons sous le charme de ce « Capri grec », un haut lieu touristique l’été, doté d’un ravissant port de plaisance, d’un village grimpant à l’assaut des collines caillouteuses, de jolies rues pavées ; dernier raffinement : aucun véhicule à moteur n’y circule, le transport s’y fait à dos de mulet.

Rapide coup d’œil sur le programme des swimruns européens dans l’espoir de retourner à Hydra pour une épreuve: je vois qu’y sont organisés des formats sprint et courte distances, encore « confidentiels ». Je contacte le directeur de course Constantinos Mitropapas, qui m’annonce qu’un format « advanced » pour 2022. Parfait pour terminer la saison fin novembre dans une eau chaude et un lieu chatoyant !

Nicolas Remires a conseillé Constantinos sur le tracé : un parcours exigeant de 40 km – 34,5 de CAP et 4,7 de NAT qui traverse par quatre fois cette ile montagneuse et rocheuse, parsemée de monastères, couverte de maquis, de lits de torrents secs, aux côtes désertes et inhospitalières : une vraie promesse de swimrun-trail !

Je contacte l’ami Nicolas Martin – nous avions une revanche à prendre, depuis Aqua Terra swimrun au cours duquel il s’était déchiré les ligaments de l’épaule lors d’une mauvaise chute au premier km. [NDLR, voir le récit de Nicolas Martin ici]

Séjour Idéal

Arrivée le jeudi à Athènes, visite de l’Acropole jusqu’au coucher du soleil et diner dans le quartier d’Anafiotika, dans les rues pavées qui grimpent les flancs de l’Acropole. Départ du Pyrée vendredi au petit matin, 2 heures de flying cat pour rejoindre Hydra, le grand confort ! La famille ENVOL de Nicolas Remires est partout sur l’île, animant tour à tour bars et restaurants, véritable catalyse des rassemblement et de la bonne humeur de la communauté swimrun ; en fin d’après-midi, petite répétition générale du début du parcours, histoire de goûter l’eau tiède en cette fin de saison.

Briefing

Le soir, briefing de la course au musée historique des archives. Le lieu est d’importance pour Hydra : sa communauté d’armateurs riches et courageux sont la fierté de la Grèce, le fer de lance de la lutte maritime contre les Turcs lors de la guerre d’indépendance. Le musée abrite de beaux costumes traditionnels, des récits et illustrations de la guerre d’indépendance, l’histoires de la marine grecque ; en deuxième partie de soirée, réception sur la terrasse du musée avec vue superbe sur le village et le port d’Hydra.

La Course

Sur le format advanced, 10 équipes alignées au départ, une épreuve aux allures de petite réunion de famille … Au lever du jour, les concurrents s’élancent sur un parcours qui les entraîne dans les vallées ondoyantes de l’île sauvage. Les sentiers escarpés et les cols escarpés les éloignent rapidement des premiers rangs. Mais cette solitude vaut le détour, car les vues à couper le souffle qui s’offrent aux randonneurs sont inoubliables. Les montagnes du Péloponnèse, qui s’étendent à perte de vue, se déploient sous nos yeux comme une mer agitée de vagues minérales. De l’autre côté, les îlots rocheux émergent de l’océan scintillant, comme autant de joyaux étincelants.

Un de nos aiguillons durant la course : l’équipe juste derrière nous, que nous avions dépassée au cours d’une natation, et dont nous entendons les conversations dans la montagne des heures durant ; nous la sèmerons définitivement durant le long swim de 1.700 mètres.

Les Alexis sur le podium

Matthieu Poullain & Alexis Kardes
Alexis Charrier & Nicolas Remires
Alexis Majnoni & Nicolas Martin

Au final, 3 binômes avec des Alexis sur les podiums : Alexis Kardes & Matthieu Poullain en or, Alexis Charrier et Nicolas Remires en argent, Nicolas Martin et moi-même en premiers « vétérans ».

Au retour, mer bien agitée entre Hydra et le port du Pyrée : rétrospectivement, nous apprécions la chance d’avoir eu à la fois beau temps et mer calme la veille durant notre swimrun ! Nous profitons des dernières heures en Grèce, Alexis Charrier, Nicolas Martin et moi, pour aller visiter au pas de course et en mode « best of » l’exceptionnel musée archéologique d’Athènes.

L’édition 2023 du Swimrun Hydra, placé les 25 et 26 novembre, sera la finale longue distance de My swimrun championship [voir la présentation de ce nouveau circuit par son créateur Andréas Sachs là]. Il est vraiment très tentant d’y retourner, par exemple en famille pour y goûter tous les charmes durant un week-end prolongé !

Classement

KARDES ALEXIS MATTHIEU POULLAINAMEN04:49:29.154
REMIRES NICOLAS CHARRIER ALEXISAMEN04:57:01.028
PASTULA BARTOS JENKINSON TOMAMEN06:36:21.608
HAMNERED MALIN JACOBSSON ROBERTMMIXED06:42:36.789
MAJNONI ALEXIS MARTIN NICOLASAMEN07:22:56.348

✍️Alexis Majnoni d’Intignano IG: @majnonidintignano
📷 crédit photos Alexis Majnoni d’Intignano / Swimrun Hydra / Trexoume
🎥 Swimrun Hydra / Trexoume

🔗 https://www.trimore.gr/en/events/swim-run-hydra6/conceptswimrunhydra

Leave a Reply