Histoire

Jesper et Mats Andersson
Tout a commencé avec les frères Mats et Jesper Andersson
Photo © François-Xavier Li

Un soir de 2002 dans l’hôtel Utö Värdshus sur l’île de Üto dans l’archipel de Stockholm en Suède, les deux frères Jesper et Mats Andersson discutaient avec Anders Malm et un copain. Amoureux de nature et d’aventures, ils se sont demandés s’il était possible d’aller d’île en île en nageant et marchant jusqu’au nord de l’archipel. La carte de l’archipel dessinée sur une serviette en papier a servi de base pour tracer le parcours original. Décision était prise: par équipe de deux ils allaient partir de Üto dans le sud pour rejoindre Sandhamn dans le nord. Pour pimenter le pari, l’équipe perdante devait payer un boire ce que la première équipe avait commandé pour eux… L’expédition fut entrecoupée d’arrêts, d’hésitations quant au parcours, de difficultés, mais aussi de beaucoup de plaisir et de rencontres avec les habitants.

Sylvia accueille toujours les concurrents Photo © Akunamatata / Ultramag
Sylvia accueille toujours les concurrents
Photo © Akunamatata / Ultramag

A un moment ils ne trouvaient pas de chemin possible pour continuer sans passer à travers un jardin. Ils sonnent. Une dame leur ouvre, ils expliquent leur aventure, et non seulement elle les laisse passer, mais les invite aussi à se restaurer. La course passe toujours dans le jardin de Sylvia et une vrai fête qui réuni les voisins et un ravitaillement accueille encore les concurrents. Finalement, au bout d’environ 29 heures, la bande de copains arrive à Sandhamn. Ils sont épuisés, mais ont réussi leur périple, aller d’île en îles par leurs propres moyens.

Leur aventure terminée, les quatre copains ont petit à petit pris conscience que ce qu’ils avaient réalisé était un bel exploit, et que d’autres auraient envie de vivre la même aventure. Ils ont rencontré Michael Lemmel et Mats Skott en 2006 qui ont décidé de mettre en place une épreuve. Pour des raisons de sécurité, la course va du nord au sud. En effet les plus longues sections de natation se trouvent dans le nord de l’archipel où les îles sont les plus éloignées. La première édition de l’ÖtillÖ, littéralement ‘d’île en île’ en Suédois, a eu lieu en 2005. Seulement 11 équipes ont tenté l’aventure, 2 ont fini dans les délais. Pendant quelques années la course était plus une aventure qu’un sport. Progressivement l’engouement et le niveau sont montés, et un sport est né: Swimrun, un mot inventé par Erika Rosenbaum (surtout ne pas dire swim & run!!). C’est ainsi que tous les ans. le premier lundi de Septembre (lundi pour éviter la foule de bateaux qui navigue le dimanche) les meilleurs ou les plus chanceux se retrouvent pour tenter l’aventure sur le parcours original.

Finish ÖTILLÖ 2015
Björn Englund et Paul Krochak ÖTILLÖ 2015
Photo © Nadja Odenhage / ÖTILLÖ15

Le swimrun dans sa version originale consiste à se déplacer en alternant course à pied et natation en pleine nature. Tout l’équipement nécessaire doit être transporté par les concurrents. Il n’y a donc pas de support matériel: on court avec son équipement de natation et on nage avec son matériel de course à pied. Le format de binôme améliore la sécurité, mais aussi et surtout crée une équipe dont la cohésion est un facteur essentiel de succès. La notion d’entraide, bien sûr entre partenaires mais aussi entre équipes, est essentielle à l’esprit de la course. Michael Lemmel et Mats Skott sont des pionniers des courses d’aventure en Scandinavie, et ont insufflé l’esprit d’équipe et d’effort en pleine nature à cette discipline.

L’ÖtillÖ a depuis fait des petits et plusieurs formats de courses sont maintenant proposés avec des courses à travers le monde. Cette petite idée folle n’a pas fini de faire nager et courir!

2 réflexions au sujet de « Histoire »

Les commentaires sont fermés.